Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25.02.2016

Album of the Month : "The Calm Before" by Matt Elliott. Elégance et gravité.

Ce matin, j'ai voyagé à travers une plaine inondée, des marais et des prairies gorgées d'eau, le ciel était gris. Et puis j'ai longé la mer chargée de sédiments, au loin on devinait la langue noire d'une île, de temps à autre un rayon de lumière, un bout timide de ciel bleu. Le nouvel album de Matt Elliott m'accompagnait.

Des notes de guitare délicates dans "A Beginning", la somptueuse "The Calm Before", ce chant étrangement doux et cette composition minimaliste, légère pour la grave "The Feast of St. StephenSt.", la bouleversante "I Only Wanted to Give You Everything", la magnifique "Wings & Crown" qui traite en quelques lignes du pouvoir et pour conclure "The Allegory of the Cave" dont la composition procure un sentiment d'apaisement qui ne doit pas masquer le propos.

"The Calm Before" est un album grave, délicat, élégant qui, selon moi, est aussi en relation avec la durée, l'écoulement du temps. Ici nous ne sommes pas ce monde où la vitesse, la rapidité priment. Prendre le temps d'écouter, de penser le monde, de nous penser dans le monde.

Il convient de pas oublier les musiciens qui, par leur interprétation aux côtés de Matt Elliott, en font l'un des albums les plus remarquables de ce début 2016.

On peut déjà se procurer la version digitale sur Ici d'ailleurs... (qui nous régale régulièrement) ou pré-commander l'album (CD/LP).

Les commentaires sont fermés.