Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09.06.2019

My Favourite Songs : "Les Gauloises bleues" by Yves Simon

Est-ce parce que ce furent les premières cigarettes que je fumais ? Est-ce parce que je croyais encore aux beaux jours ? Est-ce par nostalgie de cet ancien monde qui est le mien ?

Et puis, il y avait cette douce mélodie, ces quelques notes de guitare.

 

Publié dans Music, My Favourite Songs, Oldies |  Facebook | |

19.02.2017

Oldies & Cover : "Sold To The Highest Bidder" by The Electric Prunes, Cover by Sibille Attar

En 1967 sort  "I Had Too Much to Dream (Last Night)" premier album du groupe The Electric Prunes.  A réécouter, des pépites comme ce titre :

Ou bien celui-ci repris récemment par Sibille Attar :

09.09.2016

My Favourite Songs : "Orly" par Jacques Brel

Dernier album "Les Marquises", 1977. Qu'écrire de plus !

27.04.2015

Cover of the Day : "Wild World" by Cassandra Jenkins

Beaucoup de ceux qui parcourent ce blog sont probablement bien trop jeunes pour avoir écouté la version originale de ce titre lors de sa sortie mais qui ne connaît pas "Wiild World" ! Une nouvelle reprise de Cassandra Jenkins.

24.01.2015

My Story with a Song : "Les mots bleus", Christophe.

1974, j'écoute Brassens, Brel, Ferré et puis les Pink Floyd, Genesis, Dylan, les Stones, Neil Young, Bowie, Led Zeppelin, Lennon et tant d'autres encore.

1974, c'est l'année où j'entends cette chanson « Les mots bleus » de Christophe, sans doute à la radio.

1974, c'est l'année où je suis amoureux d'une jeune fille qui n'aura jamais un regard pour moi.

L'année suivante, je participerai à ma première grève de cours.

Mais de cette année 1974, ma mémoire a surtout conservé cette chanson.

 

Longtemps, je l'ai caché. Dans mon cercle d'amis voire d'intimes puis dans les différents milieux que j'ai traversés.

Christophe n'était pas le genre d'artiste cité. En parler, c'était prendre le risque d'entendre des qualitatifs du genre « chanteur à midinettes », « populaire », « artiste mineur », « variété sans intérêt », « commercial »... Dans le meilleur des cas, une indifférence légèrement hautaine.

Certains diraient que ce sont à ces occasions que se manifestent l'appartenance sociale, les rapports de domination. Probablement.

En tout cas, cette chanson, si elle était entrée en résonance avec mon cœur d'artichaut et mes préoccupations adolescentes, je sentais confusément que je ne devais pas trop en faire part, même des années plus tard.

Se taire plutôt que de risquer la honte.

Se taire plutôt que de se distinguer.

Longtemps, j'ai gardé tout cela dans une pièce secrète de ma vie.

Et puis, Christophe devint apprécié voire branché, y compris parmi ceux que l'on dénomme des « intellectuels » - où sont-ils, où sont-ils ?

Les duos et les reprises s'enchaînèrent.

Évidemment, elles n'avaient que rarement la saveur de l'originale - ma mémoire musicale est conservatrice.

Et j'ai continué à me taire, à l'écouter dans mon coin tranquillement, à la déguster comme une vieille eau de vie.

Que Christophe soit désormais quasiment porté aux nues me fait sourire.

Mais je ne sais pas si c'est un sourire de joie ou de tristesse.

Au fait, on n'entend plus guère les chansons de Brassens, de Brel, de Ferré ou de Caussimon.

C'est vrai, tout cela s'oublie, tout cela n'est plus vraiment à la mode, les chansons se périment. Difficile pourtant d'oublier « Supplique pour être enterré sur la plage de Sète » et tant d'autres.

Bientôt, « Les mots bleus » les rejoindra aussi mais je l'écouterai, sans me cacher, chantée par  son créateur ou Bashung.

 

 

Favourite Songs : "Milk and Honey" by Jackson C. Franck

Cette chanson figurait sur l'album éponyme de Jackson Carey Frank  paru en 1965.

Publié dans Music, My Favourite Songs, Oldies | Tags : musique, chanson, music, song |  Facebook | |

13.01.2015

"Quand on a que l'amour" - Jacques Brel

Chanson de Jacques Brel extraite de l'album éponyme paru en 1957.

Publié dans Music, Oldies | Tags : chanson, musique, brel |  Facebook | |

11.01.2015

"Je suis un chien" - Léo Ferré - 1970

Publié dans Music, Oldies, Song of the Day |  Facebook | |

"Ni dieu ni maître" Léo Ferré

10.01.2015

"Le mécréant" - Georges Brassens

Publié dans Music, Oldies | Tags : musique, chanson |  Facebook | |

07.09.2014

"Holocaust" by Big Star

Sans doute l'une des plus belles chansons écrites par Alex Chilton.

 En voici une reprise assez réussie selon moi :

03.08.2014

My Story with a Song : « These Boots Are Made for Walkin' » by Nancy Sinatra

Gravée dans ma mémoire, une vieille compagne parfois oubliée mais vers qui je reviens toujours.

Trop connue, trop de succès, trop de versions mais pourtant un morceau de mon enfance, entendue à la radio, en mono, et cela lui allait tellement bien.

En 1966, il n'y avait pas la télé chez moi, les chansons s'écoutaient à la radio, sur un tourne-disques ou bien dans les bals et les fêtes du samedi.

Le rythme, la guitare et la voix de Nancy Sinatra, si reconnaissable. Ça vous donnait envie de danser et pour moi, si jeune à l'époque, de bouger, de sautiller.

Je ne comprenais rien au texte mais c'était associé à la joie de vivre, un instant gai et insouciant.

C'était les années soixante, ma mère m'obligeait à mettre des culottes courtes aux beaux jours et il y avait encore la tradition du « pantalon du dimanche ».

Bien plus tard, je découvris la silhouette de celle qui avait dû orner en poster pas mal de cabines de camionneurs et qui chantait :

« These boots are made for walking, and that's just what they'll do
One of these days these boots are gonna walk all over you 
»

Et puis surtout, indissociable, Lee Hazlewood, quasiment oublié pendant des années, et qui connaîtra les louanges de la critique avec ce qui fut son dernier album « Cake or Death » sans compter les articles élogieux à son décès, y compris de journaux qui, des années plus tôt, l'avaient étrillé.

 

10.07.2014

My Story with a Song : « Bruxelles », Dick Annegarn, 1974.

Extraites de la gangue de ma mémoire, des chansons, des balises sur l'océan, des marques sur les chemins, des vieilles compagnes, des dessins à la craie parfois presque effacés.

J'aurais pu choisir chaque titre du premier album éponyme de Dick Annegarn paru en 1974. Je me souviens avoir entendu pour la première fois cet « extraterrestre » lors de l'émission télévisée « Le petit conservatoire » de Mireille. Il y chantera la très belle « Bébé éléphant » en 1973 :



Mais, j'aurais tout aussi bien pu retenir « L'institutrice » :



Il faut regarder dans les archives de l'INA l'interview extraordinaire du chanteur par Denise Glaser (Discorama) en 1974 pour comprendre combien Dick Annegarn pouvait bousculer les codes et apporter un souffle magnifique de vie, un élan de fraîcheur. S'y annonçait déjà la suite de son parcours, sans compromissions, sans concessions.

Alors pourquoi « Bruxelles » ?

C'est probablement l'une des plus belles chansons qui traite de la relation à une ville avec celle de Nougaro pour Toulouse.

Et puis, il y a cette écriture si particulière d'Annegarn, cet artisan de la langue.

Et puis, il y a ce phrasé, ce style mélodique, cette sensibilité et cet accent qui donnent à chacune de ses chansons une couleur unique. Couleur et émotion que bien peu d'interprètes ont été capables de recréer lors de reprises.

Et puis,  il y a cette « Sophie qui ne t'avait même pas reconnu » et qui fait écho à ma propre histoire.

Et puis, il y a la magnifique version qu'en donnera Bashung en 2006 dans l'album Tribute « Le grand dîner » :



Dick Annegarn est un grand monsieur de la chanson. Toujours là, comme les grands crus qui se bonifient en vieillissant, il ne cesse de nous offrir de merveilleux instants comme dans cette magnifique chanson « Pire » de son dernier opus.


Si ce n'est déjà fait, empressez-vous d'écouter tranquillement son dernier album "Vélo va" paru en 2014 chez Tôt ou Tard.

08.07.2014

My Favourite Songs : "Cosmic Dancer" by T. Rex

Album "Electric Warrior", 1971.
Ah le glam rock ! Tout cela ne nous rajeunit pas !

23.06.2014

Oldies : "Sous le soleil exactement" by Anna Karina

Évidemment, ce titre est tellement connu que j'ai hésité mais voilà, il est si lié à mes souvenirs musicaux que je n'ai pu résister. Et puis il y a Anna Karina, sa grâce et sa voix unique. Parmi mes Madeleines !