Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.04.2016

Du train soudain

Du train soudain
le golfe à la vue s'offre
la mer étale
d'argent sans une ride
à l'horizon s'unit
au ciel de nuages gris
et cette lumière
qui irradie  la baie
et cette lumière
qui irradie l'océan
elle est je crois
semblable à celle
qui caressait ton corps nu
disparue soudain
cette lumière  qui me hante

 

Publié dans Autres, Textes | Tags : poème, poésie, littérature, poems, poetry |  Facebook |

Album of the Month (1) : "Ghosts of No" by Elysian Fields

Un chant envoutant, une forme de nonchalance, des compositions dont la complexité et la subtilité se révèlent au fur et à mesure des écoutes. C'est le nouvel album d'Elysian Fields, idéal en cet après-midi de ciel gris. Le temps s'étire, je pars à la dérive. Un opus indispensable de ce printemps.

En écoute et disponible sur leur page bandcamp.

 

29.04.2016

EP of the Month : "Catapulte" by 3 minutes sur mer

Bon je sais, j'ai un temps de retard mais quand même, je ne peux que signaler et recommander le dernier EP de 3 minutes sur mer. Je suis généralement plus porté vers des voix féminines mais là tout concourt à faire de cet opus un excellent cru : timbres de voix, mélodies, arrangements, musicalité des textes. Des titres superbes comme "Pour partir" ou "Catapulte".

Song of the Day : "Bare" by Wildes

Fin de semaine, fatigué, se poser dans un fauteuil, fermer les yeux, écouter Ella Walker, "easy listening", agréable, ce qu'il fallait à ce moment-là. D'autres titres devraient bientôt être en écoute.

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : chanson, musique, wildes |  Facebook |

26.04.2016

Song of the Day : "Des vers et de l'orge" by Marcel Kanche

Chanson extraite d' "Épaisseur du vide", dernier opus de Marcel Kanche. Cet album est l'un des rares parus ces derniers mois vers lequel je reviens régulièrement. Je ne parviens pas à l'épuiser. Un album incontournable, des chansons fulgurantes, incandescentes, cette voix et ces arrangements qui vous happent et transportent. Incompréhensible que cet album, paru il est vrai à une période peu favorable, ne rencontre pas encore plus d'écho et de public. Faites-le découvrir.

24.04.2016

Concision 55

Première tulipe

Rouge comme sang séché

Elle veille solitaire.