Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13.06.2020

LP of the Month : "Chante-Nuit" by Facteurs Chevaux

Cette semaine, avec un sourire, une employée de La Poste m'a déposé à distance un paquet qui recélait un trésor à contre-courant des modes : le nouvel opus de Facteurs Chevaux, tant attendu, était enfin là.

Conquis par l'écoute de leur premier album "La maison sous les eaux", j'avais été définitivement envoûté en assistant à l'un de leurs concerts. Leur prestation sur scène n"avait fait que confirmer la complicité de ce duo et l'intensité remarquable de leur premier LP. Je crois qu'ils avaient, ce soir-là, surpris une bonne partie des spectateurs qui ne les connaissaient pas ou que très peu.

Il est parfois difficile après un premier livre ou album particulièrement enchanteur de réussir à provoquer le même effet. Facteurs Chevaux a pris son temps. Tels des artisans qui consacrent sans compter les heures à créer une pièce, un chef d'oeuvre, ce duo est un polisseur de mots, de voix, d'ambiances et de mélodies. A contre-courant des modes, ai-je écrit d'emblée. C'est aussi cela qui distingue cet album. Bien que les influences existent dans la recherche de cette pureté des harmonies et du chant (aux effets quasiment religieux), de cette écriture ciselée, Facteurs Chevaux trace une voix singulière dans le paysage musical actuel.

Classé par certains dans le folk, je ne suis pas certain qu'il convienne de les y assigner. Leur oeuvre est de l'ordre de l'intemporel. Elle aurait pu être entendue, il y a des siècles, dans une chapelle perdue dans quelque val ; elle aurait pu résonner dans des salles aux voûtes de pierre, se déployer au coeur de sombres et mystérieuse forêts. Elle peut résonner dans des espaces de béton et d'acier emplis de centaines de spectateurs, s'emparer de nous qui vivons dans un monde de bruit et de vitesse.

Par la réunion de chacune de leur sensibilité, Fabien Guidollet et Sammy Decoster créent un ailleurs qui dépasse la somme de leur individualité artistique. Une alchimie envoûtante. Un nouvel espace s'ouvre où les chansons se déploient, épurées. Dans ce que l'on pourrait interpréter comme la recherche d'une pureté, d'une sobriété, d'un absolu au service des seules harmonies vocales et des textes, une oeuvre se déploie remarquablement intense. Il n'y a pas de tricherie dans cet opus, pas d'artifice pour aguicher l'auditeur, la prise de risque y est maximale. Tels des tailleurs de pierre, des sculpteurs de marbre, nul retour en arrière possible. A la recherche de leur "palais idéal", créant une oeuvre musicale et chantée qui pourrait nous accompagner vers le "tombeau du silence et du repos sans fin", Facteurs Chevaux nous ensorcelle définitivement.

"Chante-Nuit", Edition Vinyle, 2020. Avec une peinture de Noémie Boullier pour la pochette. Disponible sur Bandcamp.

Deux titres pour partir à la découverte : "Chante-Nuit" (qui donne son titre à l'album) et "Firmament", purs moments d'harmonie vocale et textes ciselés.

Les commentaires sont fermés.