Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.09.2020

Love Journey 39

photo, photographie

Photo by Play B., 2019.

Publié dans Love Journey, Photo | Tags : photo, photographie |  Facebook | |

28.09.2020

Concision 104

Tâches sur mes mains.

L'automne s'est installé

ou est-ce l'hiver ?

27.09.2020

Song of the Week : "People Rise Up" by Laetitia Shériff

L'automne sera déjà bien installé avec ses incertitudes quand un nouvel album de Laetitia Shériff paraîtra. Je ne sais si le vent et la pluie emporteront nos illusions le jour de sa sortie mais je sais que "Stillness" viendra illuminer cette journée de novembre.

 

Publié dans Music, Song of the Week | Tags : music, laetitia shériff, song |  Facebook | |

23.09.2020

Sound & Video of the Week : "INTERSTELLAR UN​-​RAVEL" by Catherine Watine

L'été est achevé, le gris envahit le ciel, le vent s'est levé et l'orage menace. Je ne sais ce que demain sera. Je me contente de vagabonder. Une seule certitude : la musique et la lecture m'accompagneront. La sérénité de l'amour, la plénitude d'un bonheur partagé aussi. Demain sera d'ombres et de lumières.

Titre extrait du dernier opus de Catherine Watine : "INTRICATIONS QUANTIQUES ** QUANTUM ENTANGLEMENT".

L'album est en vente sur sa page bandcamp.

21.09.2020

Song of the Week : "Untried Ways" by Solaris Great Confusion

Un voyage paisible, serein au lever du jour avec un premier titre extrait du prochain opus de Solaris Great Confusion (Stephan Nieser). Ce sera probablement l'un des vinyles de cette fin d'année qui va tourner encore et encore.

En pré-commande chez Mediapop Records où de belles découvertes vous attendent.

20.09.2020

Love Journey 38

photo,photographie

Photo by Play B., 2020.

Publié dans Love Journey, Photo | Tags : photo, photographie |  Facebook | |

19.09.2020

Song of the Day and Story of a Secret Song : "Quand je suis le Fil" by Selva Nuda

Parue sur la compilation BAZ'ART, la chanson "Quand je suis le Fil" de Selva Nuda est l'histoire d'une idée artistique dénommée "La Matrice" : du chant automatique et/ou intuitif. Une idée débutée pendant la période de confinement. J'ai participé à cette aventure, à cette rencontre entre celle qui crée le chant et celui qui reçoit le chant auquel il a contribué en acceptant sur invitation de donner un nombre et 3 mots. 

Quelques jours après avoir répondu, je me souviens avoir reçu un lien, une chanson filmée lors de son enregistrement : "Le repos du guerrier". C'est avec une forme d'appréhension que j'ai cliqué. Qu'allait-il advenir suite à ce message ? Je ne peux vous faire écouter cette création unique. Seule Selva Nuda pourrait décider, un jour, de la rendre publique. Mais je suis certain qu'elle éprouvait en elle un sentiment de justesse lors du processus de création toujours mystérieux. Cette chanson est aussi mienne par cet échange, par ce qu'elle a provoqué en moi.

En fait, peut-être s'agit-il simplement d'une histoire simple, de celle qui nous relie :

- donner et recevoir.

 

Pour achever ce long billet, vous trouverez ci-dessous un extrait de notre correspondance à propos de cette chanson intitulée "Le repos du guerrier". Cette dernière continuera à vivre parce qu'elle est déjà un lien précieux - qui ne peut être rompu - entre deux personnes.

"Chère C.,

Merci de ce cadeau très émouvant reçu ce matin. Je ne sais comment vous exprimer combien cette chanson m’a touché. Certains diraient qu’un inconscient a rencontré un autre inconscient. En tout cas, vos mots ont résonné en moi, un écho très émouvant qui, en certaines occasions, m’a tellement troublé que mon corps en a frissonné. C’est une magnifique chanson, et j’aime cette alternance des langues. J’ai ressenti une intensité incroyable sur toute la durée. Dès le début, avec cette partie chantée en italien puis ce passage au français, cette alternance de douceur puis de puissance, cette reprise en italien presque dite au départ, m’ont emmené dans un voyage très personnel. Je ne sais comment ces mots vous ont été inspirés, c’est toujours mystérieux le processus de création mais j’ai comme l’impression que, peut-être, vous avez comme capté, ressenti des éléments qui filtrent au travers de ce que je poste. Mais une toute autre interprétation est vraisemblable. En tout cas, je vais conserver précieusement cette chanson filmée. C’est un magnifique instant à distance... 
Je vous souhaite à mon tour une très belle journée, la mienne a débuté de la plus belle des façons grâce à vous."
 
Les albums de Selva Nuda sont disponibles sur bandcamp.

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : musique, chanson, selva nuda |  Facebook | |

la fabrique 13 : ça cause oh ça cause

oh ça cause ça cause dans les journaux ça cause ça cause oh ça cause de tous les côtés ça cause ça cause ça donne son avis oh ça cause ça cause sur les écrans un flot ininterrompu ça cause ça cause oh ça cause pour dire tout et le contraire oh ça cause ça cause les experts proclamés des qui savent tout des qui ne savent rien mais savent quand même ça cause ça cause des qui disent peut-être oui peut-être ben que non oh ça cause ça cause des sinistres et des démagos oh ça cause ça cause ça cause des sommités vite désavouées par d'autres sommités désavouées par d'autres sommités oh ça cause ça cause oh ça cause ça cause entre deux pages de pub des célébrités éphémères des qui disent qu'ils ne sont pas devins mais qui vous annoncent le pire ou le meilleur oh ça cause ça cause ça cause ça adore causer et même quand des plus humbles osent la prudence la marée les emportent à toute berzingue vers l'oubli oh faut que ça cause que ça alimente le flot que ça fasse monter la mayonnaise ça cause ça cause faut scorer à l'audimat ça cause ça cause oh ça cause des pseudo journalistes des vendeurs d'audience des présentateurs de bruit des égos démesurés ça cause ça cause oh ça cause faut être en tête de gondole alimenter le buzz ça cause ça cause partout ça cause faut faire dans le sensationnel oh ça cause ça cause oh ça cause ça cause du bruit du bruit encore et toujours du bruit toujours du bruit toujours du bruit oh ça cause ça cause ça cause oh ça cause

mais le silence est d'or mais le silence est d'or mais le         est d'or mais le           est        

15.09.2020

Stone 3

stone3.jpg

Photo by Play B., 2020.

Publié dans Photo, Stone | Tags : photo, photographie |  Facebook | |

Song of The Day : "La nuit est ainsi" by Yvan Marc

De la chanson française, de la ficelée, en dehors des modes, des produits musicaux de "l'industrie de pointe". Il y est parfois question d'amour, de filiation : deux duos "Mon amour est si grand" et "Rendez-vous" avec Cécile Hercule, un titre "La nuit est ainsi" avec sa fille. Un travail d'artisan qui trace sa route tranquille. Album "L'ancien soleil" de Yvan Marc.

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : musique, chanson, yvan marc |  Facebook | |

14.09.2020

Comme le roseau

le soir tombe

la mer étale lèche l'or de la plage

dans la lumière rasante un paysage incongru

de quiétude de sérénité

je n'ai pas de mots pour dire l'insoutenable

donne-moi la main et serre-moi fort dans tes bras

donne-moi la main et serre-moi fort dans tes bras

parce que ce soir j'ai froid

très froid

nous allons regarder le soleil se coucher

l'horizon se couvrir de rose

et demain matin nous regarderons ce même soleil se lever

comme à chaque jour de l'humanité

et nous continuerons

à vivre

parce que nous sommes ici pour vivre

à nous aimer

parce que sans amour serions-nous des femmes et des hommes

et nous continuerons

à chanter

parce que les chansons brisent le silence

à rire

parce que sans rires que seraient nos pleurs

donne-moi la main et serre-moi fort très fort dans tes bras

et nous continuerons

à rêver

parce que sans rêves il n'y aurait pas d'espoir

à lire

parce que libres nous voulons pouvoir interpréter

à écouter de la musique

parce que depuis que nous avons des rituels elle est nécessité

à danser

parce que nous dansons depuis que nous attendons la pluie

depuis longtemps

depuis la nuit des temps

nous savons la fureur aveugle le bruit des armes et le goût des larmes

depuis longtemps

depuis la nuit des temps

comme le roseau nous continuons vivants

depuis longtemps

depuis la nuit des temps

nous continuons

debout

Publié dans Autres, Textes | Tags : poems, poetry, poésie, poème, littérature |  Facebook | |

09.09.2020

My Favourite Songs : "Jusqu’à ce que la force de t'aimer me manque" Catherine Ribeiro & Alpes

Ce matin, un peu par hasard, je réécoute des albums de Catherine Ribeiro + Alpes. Et là, cette voix me saisit, m'emporte de nouveau. Comme au début des années 70, quand je la découvris grâce à des copains lycéens bien plus âgés que moi. Une Madeleine de Proust. A cette époque, nos rêves se réaliseraient, pensions-nous. A cette époque...

Un chant bouleversant, une voix incomparable. 

 

08.09.2020

Song of the Week : "Judas Hour" by Michael J Sheehy

Ce sera probablement l'un de mes prochains vinyles préférés de cette fin d'année 2020. Michael J Sheehy dévoile deux premiers titres de son prochain opus à paraître début octobre. "Distance Is The Soul Of Beauty", titre de l'album, fait référence aux écrits de Simone Weil. Un retour magnifique après 10 ans d'absence d'album solo. En précommande sur bandcamp.

 

In the streets 47

photo, photographie

Photo by Play B., Porto 2019.

Publié dans In the streets, Photo | Tags : photo, photographie |  Facebook | |

Books, à lire ou à relire : "L’ombre d’une vie" de Jirō Asada

Paru chez Picquier en 2020 et traduit par Jacques Lalloz, ce roman de Jirō Asada est l'occasion de (re)découvrir l'auteur du magnifique "livre "Le Cheminot". 

Masakazu Takewaki, le personnage principal, est victime d’un AVC dans le métro de Tokyo en rentrant chez lui après son pot de départ à la retraite. Sur son lit, apparemment plongé dans un coma profond, il entend la voix de ceux qui viennent lui rendre visite. Seul le lecteur peut connaître les réponses qu'il leur adresse, découvrir ce qu'il ressent et des pans de sa vie ignorées de tous. Mais surtout, Masakazu Takewaki, pendant ce coma profond, sort de son corps et rencontre des personnes dans un autre monde, si familier pourtant. Un monde où les morts existent, un monde où les morts attendent ceux qu'ils ont aimés. Voyage magnifique qui nous emporte dans l'histoire de celui qui fut un orphelin de la seconde guerre mondiale. Voyage au sein de la société japonaise. Voyage d'amour, de tendresse. Un roman plein d'émotions où l'ultime rencontre dans le métro décidera du destin de Masakazu Takewaki.

littérature,roman

Publié dans A lire ou à relire, Lectures | Tags : littérature, roman |  Facebook | |

01.09.2020

Song of the Day : "Plus de tristesse" by Versari

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : music, song, musique, chanson, versari |  Facebook | |