Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02.07.2016

Discovery of the Day (name your price) : "Fish Eyes" EP by Haley Heynderickx

Quatre chansons à découvrir.

18.06.2016

Discovery & Song of the Week : "A Friendly Host" by Queen Of The Meadow

Chanson extraite de l'album "Aligned With Jupiter" réalisé par Helen Ferguson and Julien Pras. Des titres délicats et gracieux comme "The Bride", "In A Nuttshell" et bien d'autres.  Un premier opus à découvrir assurément.

06.06.2016

Song of the Week : "Orbit" by Alice Phoebe Lou (Live Session)

Version live de la chanson "Orbit" qui figure sur le premier album du même nom paru en 2016 de la jeune auteure-compositrice-interprète Alice Phoebe Lou. Un très bel album à découvrir. En écoute intégrale sur spotify.

28.03.2016

Discovery of the Month : "The Devil in Me" by Augustine (Debut Album)

Ce matin, le gris dévore le ciel, le vent agite les branches du laurier, j'écoute un album qui nous vient du Canada :

"The Devil in Me". Un titre qui ne pouvait que m'attirer.

Sous le nom d'Augustine, Mireille M.Fiset délivre huit chansons aux arrangements soignés.

Un univers, des ambiances. Un bel instant.

Un premier opus à découvrir.

26.03.2016

EP & Discovery of the Week : "Cascades" by August an After

August and After, groupe composé de Ned Mortimer, Vedantha Kumar et Jordan Bergmans, propose un nouvel EP de 5 titres intitulé "Cascades". Harmonies vocales, mélodies agréables, délicatesse sont au rendez-vous. A découvrir sur leur page bandcamp.

06.03.2016

Discovery of the Month : Grand Parc, il est encore temps d'écrire que c'est un régal !

C'est par le hasard d'un post de Katel que j'ai découvert Grand Parc, groupe originaire de Normandie et dont il est difficile de savoir grand chose. 

Je ne sais pas comment mais je suis passé à côté de leur album éponyme paru en 2015. Ce n'est pas grave, il est encore temps d'écrire que c'est un régal.

L'opus est ouvert par "North" - à vous faire frissonner -  puis par "Unchestra", d'une efficacité imparable. Chacun est doté d'une mise en images habile qui vaut le détour. Si ces deux morceaux séduisent d'emblée, il faut surtout ne pas s'y arrêter. "Floating Stones", " Weird Land" sont des petits bijoux. On y appréciera les harmonies vocales, le jeu des guitares, leur structure, les ruptures et les ambiances créées. "Weird Land" est peut-être le morceau qui génère le plus d'images mentales. "Yellow Sleep" et sa rythmique lourde et implacable, "Winter" magnifique chanson raffinée aux parties vocales superbes (allez écouter aussi la version live). "Blinded Soldier", chanson pop qui aurait pu être composée par les plus grands de l'époque, confirme le talent du groupe, tout se conjugue à merveille. Et puis "Little Joke" clôture ce premier opus comme pour brouiller les pistes. Difficile d'enfermer Grand Parc dans un genre ou sous-genre après cette conclusion. Ce n'est pas important. Une chose est sûre, Grand Parc nous offre un album sophistiqué, d'une rare qualité avec une formation somme toute classique (guitares, basse, batterie, claviers). Et puis ceux qui suivent mon blog savent combien je suis sensible au travail des voix. Chez Grand Parc, il y est remarquable.

Ceux qui seront au printemps de Bourges auront la chance de les découvrir le 13 avril (Les iNOUïS).

L'album est en vente sur leur page bandcamp.

 

Publié dans Album Review, Discovery, Music | Tags : musique, grand parc |  Facebook |