Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05.03.2016

Cover of the Day : "Kiss Me" by Kississipi

Une des onze reprises de cette compilation en écoute sur bandcamp.

24.09.2014

Cover of the Day (year ?) : "Le Chanteur" by Carl et les hommes-boîtes

Rares sont les reprises qui apportent un nouveau souffle musical tout en ajoutant une interprétation qui propose une dimension aussi voire plus forte que la version originale.

Le version du tube "Le chanteur" que nous délivre Carl Roosens (qui se cache derrière Carl et les hommes-boîtes) est de cette catégorie. Si le décalage est l'une de ses marques de fabrique, il n'empêche qu'il donne une seconde vie jouissive à ce tube. Non seulement sa version musicale nous l'installe dans le XXIe siècle mais le choix de ne pas tomber dans la tentation de vouloir vainement chanter à l'identique (le pourrait-il de toute façon ?) accentue par son côté traînant, scandé, détaché et décalé, encore plus la dimension fataliste, tragique de cette destinée que nous narre un jeune artiste, sa déchéance déjà annoncée avant même d'avoir connu le succès. "Le Chanteur" n'est-il pas une figure symbolique de bien des situations et destinées dans nos sociétés ?

Bien sûr, certains des fans de Balavoine auront du mal à supporter cette version de la chanson qui fut l'un de ses plus grands succès. Ils devraient être plus que ravis, bien au contraire, de voir que les chansons de leur idole peuvent inspirer de jeunes artistes au lieu de sentir la naphtaline. On sait d'ailleurs que Balavoine lui-même, toujours attentif à la forme musicale de ses chansons, en donna plusieurs versions notamment une beaucoup plus "rock" sur scène.

Cette reprise est disponible sur la compilation n°4 La Souterraine qui nous apporte à chaque sortie toujours quelques belles surprises.

Rappelons aussi que Carls Roosens a sorti en 2013 un album "La paroi de ton ventre" que nous avions chroniqué en d'autres lieux et que nous avions classé dans les incontournables de l'année.