Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10.09.2014

Discovery : Aldous Harding debut album review

Dans la douce fraîcheur de cette nuit d'été, le casque sur les oreilles, je me laisse porter par le chant d'Aldous Harding.

Il y a quelques mois, cette jeune artiste (Hannah Harding) a signé un premier album éponyme en Nouvelle-Zélande. Je n'ai pas pu encore me procurer le vinyl mais je dispose d'une version digitale composée de neuf titres. Ce qui est le plus frappant dans ce premier album, ce qui m'a le plus captivé est la capacité d'Aldous Harding de changer d'ambiance, de moduler son chant et son interprétation selon les chansons qu'elle propose. De "Hunter" de facture folk assez classique à des titres chargés d'émotion, d'intensité (No Peace, Stop You Tears, Small Bones of Courage, Titus Alone, Titus Groan), elle montre déjà une maturité étonnante.

Je ne peux que vous encourager à partir à la découverte de cet album. Bien entendu, il faut accepter d'entrer dans des chansons au format peu habituel et commercial qui durent pour 7 d'entre elles plus de 5 min.

A ma connaissance, l'album n'est distribué qu'en Nouvelle-Zélande et en Australie.

Les commentaires sont fermés.