Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.08.2016

Song of the Day : "Golden Green" by Agnes Obel

Retour de vacances ensoleillées et océaniques ce jour. Un second titre du prochain album d'Agnes Obel ce même jour.

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : chanson, musique, agnes obel |  Facebook |

30.08.2016

J'ai longé le mur

j'ai longé le mur

évité les ombres

contemplé la lumière crue

sur les tombes

mordu la chair d'une figue

de celles que tu aimais

celles à la chair rouge

mes gencives saignaient

de ce sang éclatant

qui enfant me terrifiait

j'ai attendu que les étoiles trouent le ciel

une douce chaleur montait des pierres

j'ai suivi l'allée de graviers

fermé la porte des souvenirs

longé le mur

évité les ombres

mes gencives saignaient

mes gencives saignaient

 

(Texte initialement mis en ligne le 5 juillet 2015)

Publié dans Autres, Textes | Tags : poems, poetry, poésie, poème, littérature |  Facebook |

15.08.2016

Summer Holidays

It's time to go to the beach. Lazing. Expected return on September 1.

Retour en septembre avec des nouvelles du prochain album de Tristen, de l'EP d'Annika and the Forrest et bien d'autres encore si j'ai un peu le temps entre deux baignades d'écouter quelques albums...

En attendant, voici un titre de l'excellent album d'Emily Wells chroniqué récemment et qui tourne chaque jour.

 

10.08.2016

Aurore

Ce sera l’un de ces matins de rosée

tu seras toute chaude endormie

la fenêtre sera grande ouverte au bruit

des vagues sur les rochers

le soleil à peine levé dansera léger

sur tes lèvres offertes entrouvertes

sur ta main dans tes cheveux égarée

Ce sera l’un de ces matins de rosée

ta peau aura encore l'odeur de l'été

j’attendrai que tu sois éveillée

et je te regarderai.

 

Publié dans Autres, Textes | Tags : poème, poésie, littérature, poems, poetry |  Facebook |

09.08.2016

Some Favourite Songs : "Les Ombres" by Bastien Lallemant

Rien que pour cette écriture ciselée et cette voix posée.

Chanson extraite de l'un des plus beaux albums de chanson française de ces dernières années : "La Maison Haute" paru en 2015.

06.08.2016

Song of the Day : "Bright Lights" by Unnveig Aas

Unnveig Aas est née en Norvège, elle a déjà sorti un EP et prépare un premier album. A suivre.

04.08.2016

Album of the Month : "Promise" by Emily Wells

Voici un album paru en ce début d'année 2016 qui est passé presque complétement inaperçu en France. Je suis toujours étonné par l'empressement d'une grande partie de la presse et des blogs spécialisés pour écrire sur les mêmes albums, en reprenant d'ailleurs bien souvent les mêmes éléments tirés des biographies et des présentations de promo. Pourtant, Emily Wells a donné plusieurs concerts en France cette année, on aurait pu penser que son album allait bénéficier d'un peu plus de visibilité.

Violoniste de formation, multi-instrumentiste, productrice, compositrice, interprète, cette artiste américaine peut déconcerter. Difficile en effet de l'assigner à un seul genre tant elle a l'art de combiner de multiples influences et d'employer aussi bien violon que machines, sans oublier sa voix qui est un instrument à part entière dans ses chansons (écouter "Fallin in on It", "Antidote" ou "Light is Drainin") suffira à vous en convaincre.

 

Certes, son album n'est peut-être pas d'un abord des plus immédiats - quoique - mais, plus on l'écoute, plus on découvre la richesse de ses compositions. Auteure déjà de plusieurs albums et de titres magnifiques ("Passenger" par exemple en 2012), Emily Wells délivre un opus qui vous transperce dès le premier titre de 7'30 "Los Angeles". Composé de 11 chansons, cet album est d'une étrange beauté, envoûtante et addictive. Se plonger dans "Antidote", "Falling in on It", "Pack of Nobodies", "Light is Draining", "You Dream of China" et bien d'autres, c'est avoir l'assurance de glisser dans un univers ensorcelant. Rares sont les albums d'une telle cohérence, chaque morceau est non seulement à apprécier pour lui-même mais aussi à replacer en tant qu'unité d'un ensemble plus vaste. Selon moi, c'est son album le plus abouti, celui où elle s'affranchit d'une présence parfois trop prégnante de certaines influences musicales pour créer un opus doté d'une couleur unique.

Un de mes albums incontournables de cette année 2016.

Disponible partout y compris en vinyle sur commande, en écoute intégrale sur spotify.

02.08.2016

Some Favourite Songs : "The World We Lost" by Mohini Geisweiller

Titre extrait de l'album "Sideration" paru en 2016.