Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.04.2017

Song of the Week : "Nu, Jeune, Léger" by La Féline

Parfois, il suffit de quelques mots, de quelques notes.

Un instant de grâce, de sérénité, de légèreté.

"Nu, Jeune, Léger", titre qui clôture le dernier opus "Triomphe" de La Féline.

 

 

22.06.2016

Cover of the Month : "Pour la peau" (Dominique A) by La Féline

Pas si facile de reprendre des chansons de Dominique A, voici une reprise toute récente d'un des titres du LP "Aguri" (2001) réalisée par La Féline.

29.05.2015

Song of the Day : "Zone" (Mondkopf Remix) La Féline

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : musique, chanson, la féline |  Facebook |

20.12.2014

Music : Pas de Toplist 2014 n°4

Un premier album de pop raffinée et élégante délivré par La Féline en 2014 pour dire adieu à l'enfance.

26.11.2014

New vidéo : "Les Fashionistes (au loin)" La Féline

Une toute nouvelle viidéo pour la chanson "Les Fashionistes" extraite du premier album de La Féline.

LA FELINE - LES FASHIONISTES (AU LOIN) from KIDAM on Vimeo.

Publié dans Music, Videos | Tags : musique, chanson, song, vidéo, la féline |  Facebook |

27.10.2014

Album Review : "Adieu l'enfance" par La Féline

J'ai hésité avant d'écrire ces lignes.

Qu'ajouter de plus aux chroniques déjà parues avant même la sortie officielle de l'album « Adieu l'enfance » de La Féline ?

Un album en écoute en avant-première sur le site des Inrocks. Des textes élogieux dans plusieurs blogs spécialisés. Un premier succès critique en attendant que cet opus rencontre peut-être une écoute plus large que les premiers EP. Qu'ajouter ?

J'ai pré-commandé l'album en version digitale, acheté, oui. Donner et recevoir.

J'ai attendu ce matin, un matin frais de cette fin d'octobre. Le ciel était d'un bleu presque trop pur, j'ai calé les écouteurs de mon casque, cliqué sur la touche play de ma machine où j'avais stocké les fichiers à la première heure. J'ai parcouru lentement la venelle qui conduit à l'esplanade où la ville s'offre au regard.

Je ne sais si c'est en raison de ce matin d'automne presque trop beau mais j'ai ressenti comme un instant de plénitude sereine. Il y avait quelque chose de l'ordre du cristallin qui parcourait mes synapses.s'emparait de mes neurones.

Les mots de La Féline, les sonorités de La Féline.

Je ne sais rien d'Agnès Gayraud si ce n'est ce que livrent quelques blogs et cela n'a guère d'importance. Je n'ai que les chansons qu'elle nous délivre avec ses complices et c'est bien comme ça.

Certains, plus experts, plus savants, parleront d'influences, de coldwave, de dream pop. Je crois simplement qu'elle a trouvé son alchimie entre sonorités et textes, une ligne claire et épurée où chaque mot, chaque son a sa place d'existence. Un geste, une intention, un mouvement. Beauté du geste.

Ce qui est  peut-être le plus convaincant dans cet album, c'est cet assemblage de délicatesse et de fragilité, cet arc tendu du texte, cette légèreté dans la profondeur, ces compositions qui donnent une sensation de pureté presque froide et ce chant qui laisse la sensibilité percer. Ces chansons sont des cristaux qui fondent peu à peu à l'écoute pour délivrer des émotions avec retenue comme pour masquer une sensibilité exacerbée.Une ligne, claire, épurée. Beauté du trait.

Et puis il ne faut pas oublier les complices dont Xavier Thiry qui a réalisé les arrangements remarquables.Sensation de simplicité. Subtilité des assemblages.

Alors, évidemment, certaines des chansons de cet opus ont ma préférence mais je vous laisse le soin de la découverte. Je vous laisse avec La Féline et son univers, là où les larmes sur les joues creusent des rivières, là où les rois devant leur armée tombent à genoux, la où les silences sont égyptiens.

Donner, recevoir et rendre à son tour.

L'album est en écoute sur spotify.

Les précédents EP sont disponibles sur bandcamp.

Publié dans Album Review, Music | Tags : musique, song, chanson, la féline |  Facebook |