Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03.03.2018

Album of the Month : "Face You Fear" by Curtis Harding

Ce n'est pas une nouveauté, l'album a déjà fait l'objet de critiques élogieuses mais c'est tellement bon à écouter, c'est tellement bon de laisser son corps onduler, se laisser porter par des titres aussi réussis que "Wednesday Morning Atonement" et bien d'autres. Tout l'album est un régal.

24.02.2018

Song of the Day : "Follow You" by Cloud Tangle

Un EP paru aussi en 2017 :

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : musique, music |  Facebook | |

Concision 76

Lumière d'hiver

Caresse le calcaire

Là-bas la guerre toujours.

10.02.2018

Après avoir écouté « Le seul moment » de Lou

Après avoir écouté « Le seul moment » de Lou

pour Lou

 

Un soir de décembre,

dans ma boîte aux lettres,

déposée par le facteur,

j'ai découvert une enveloppe.

Mes doigts ont deviné votre album.

J'aime à savoir qu'il a parcouru

cette distance entre vous et moi

grâce à des femmes et des hommes,

des porteurs de messages,

d'un temps bientôt révolu

où les mots d'amour

parvenaient avec lenteur

à ceux qui les espéraient.

Je l'ai laissé posé sur la table

seul, en instance.

Je suis parti, appelé par l'ordinaire du quotidien.

Il était là, abandonné sur la nappe de fêtes, rouge.

J'ai juste eu le temps de transférer

sa version numérique sur ma machine à MP3.

Le matin suivant, à six heures,

le vent soufflait et les vagues étaient mauvaises

quand j'ai emprunté la route qui longe la mer.

J'ai rejoint la gare où un TGV

devait m'emporter vers la capitale,

vers les obligations de ce monde.

Et son bruit.

J'étais assis, seul.

J'ai sorti ma machine à fichiers compressés,

posé le casque sur ma tête,

fermé les yeux, appuyé sur la touche lecture.

J'ai passé une partie de mon voyage

en votre compagnie, dans une maison en ruines,

en imaginant votre corps onduler lentement

au son de votre chant – je ne vous ai jamais vue

et écoutée sur scène. Je vous voyais danser,

de ces danses où le corps s'abandonne

au seul moment.

Je vous ai toujours imaginée danseuse

avant même que d'être chanteuse.

Il y a dans vos chansons, leur musicalité,

un ondoiement, une lente pulsation

qui transporte peu à peu dans un état second.

Comme quand, dans l'eau, sur le dos,

au rythme lent de la houle,

le ciel d'été tangue.

Quand j'ai ouvert les yeux,

par la vitre balayée de pluie,

j'ai aperçu des arbres qui pliaient sous les rafales.

J'ai cru y voir de vieux fantômes.

Il y a toujours cette forme de paradoxe

déjà si présent dans votre précédent album.

Elle est votre signature, gravée sur le tronc

d'un arbre au fond de la forêt.

La gravité du propos alliée à cette légèreté

ondoyante. L'épure aussi.

Aller à l'essentiel.

On ne sort pas indemne de l'écoute

de vos chansons.

Qu'elles nous disent quelque chose de vous

n'a finalement que peu d'importance. Non.

L'essentiel est qu'elles nous parlent de nous.

Un chant universel

qui se déploie dans une grâce ondulante et paisible.

J'ai repris le train, parcouru le chemin

en sens inverse.

J'ai fui le bruit du monde,

j'ai retrouvé la femme qui m'a emmené

loin du pays des ombres.

Vers d'autres contrées.

Des contrées oubliées.

Que je croyais inaccessibles.

Là où le bonheur a le droit d'exister.

Là où le plaisir naît du désir dans les regards.

Là où l'amour n'est pas chimère mais juste

de l'ordre du possible.

 

21.11.2017

Concision 75

Dans ses cheveux

Des fils d'argent

Ensemble vieillir.

19.11.2017

What I listen to this year 2017 : Album "All the Way to Rio" by Anna Terheim

Rien qu'à l'écoute de sa voix - je ne sais pourquoi et je ne cherche pas à le savoir - une onde de frissons s'empare de mon corps. Anna Ternheim est de retour avec un nouvel opus de huit titres.

A déguster en ce matin de brumes.

18.11.2017

Concision 74

Mort lente du jour

Silhouettes noires des pins

Au banc d'Arguin je sombre.

Publié dans Concisions, Textes |  Facebook | |

12.11.2017

Song of the Week : "En ruines" by LOU

Aller à l'essentiel.

D'un seul geste, épuré.

Lentement.

Poser les mots dans un ondoiement.

Le corps envahi par une tendre amère chaleur.

LOU, la grâce, l'élégance.

Tout simplement.

 

Chanson extraite du nouvel album "le seul moment" de LOU.

Je reviendrai sur cet opus, plus tard, après l'avoir savouré, après avoir pris le temps.

 

 

 

Publié dans Music, Song of the Week | Tags : musique, chanson, lou |  Facebook | |

05.11.2017

Cover & EP of the Month : "Comme un guerrier" & "Royaume" by La Féline

Rares sont les reprises qui offrent une interprétation, une vision d'un titre. Le risque est toujours de tomber dans la pâle reproduction, caricature de l'original, ou de proposer une version qui veut tellement se distinguer qu'elle en perd l'essence même de l'original. Les deux versions que nous propose La Féline d'un des plus célèbres titres de Manset n'appartiennent à aucune de ces catégories. L'exercice de s'attaquer aux créations de Manset est rarement réussi. Une des plus belles réussites fut sans doute celle de Brigitte Fontaine quand elle délivra une version décapante de "On ne tue pas son prochain".

Agnès Gayraud en collaboration avec Mondkopf propose deux interprétations de "Comme un guerrier" qui, chacune, apporte une dimension nouvelle à cette chanson parue sur "Comme Un Guerrier / L'Enfant Qui Vole" en 1982. Lors des premières écoutes, je fus rapidement séduit par la version II mais, au fur et à mesure, les deux m'ont paru être des alternatives aussi intéressantes l'une que l'autre. A vous de découvrir et d'apprécier.

L' EP ne se réduit pas à ces deux reprises, deux autres titres, fruits d'une collaboration avec Laetitia Sadier, font que l'ensemble est l'un de mes EP préférés de cette année 2017.

04.11.2017

Song of the Week : "Fortune" by Sumie

Cela fait déjà bien longtemps que j'écoute Sumie Nagano. Auteure de chansons superbes telle la splendide "Let's get lost" disponible sur sa page bandcamp, elle revient en ce mois de novembre avec un second album "Lost In Light" qui figure dans ceux que j'attends avec impatience pour cette fin d'année 2017.

Un second titre de l'album est en écoute sur spotify :

Publié dans Music, Song of the Week | Tags : musique, chanson, sumie |  Facebook | |

What I listen to this year 2017 : Album "Haze" by Irena Zilic

Second album d'Irena Zilic, "Haze" est une belle découverte. La discographie de cette auteure-compositrice-interprète vivant à Zagreb est disponible sur sa page bandcamp.

Publié dans Album Review, Discovery, Music | Tags : musique, chansonmusic, song |  Facebook | |

Concision 73

Boucles du Launchpad

Comme un père son fils

Je le regarde.

28.10.2017

Song of the Day : "Empty Note" by Ghostly Kisses

La nuit m'enveloppe encore. Et les rêves aussi.

Le chant de Margaux Sauvé se déploie, hypnotique.

Les fantômes du passé s'évanouiront-ils un jour ?

 

Publié dans Music | Tags : musique, chanson, music, song, ghostly kisses |  Facebook | |

Concision 72

Par des lieux désertés

Dans l'espace saturé

La présence instaurée.

27.10.2017

Song of the Day : "Red Trails" by Fever Ray

Titre extrait du second album "Plunge" de Fever Ray. Le retour de Karin Dreijer après son premier opus solo éponyme en 2009.

A découvrir sur spotify.

 

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : musique, chanson, fever ray |  Facebook | |

la fabrique 12 : je te regarde

je te regarde je te regarde je ne me lasse pas de te regarder à chaque instant à chaque moment je te regarde je ne cesse de te regarder à la dérobée je te regarde je te regarde quand tu marches dénudée quand tu dors allongée à mes côtés quand tu montes lentement les escaliers je te regarde je ne cesse de te regarder je te regarde quand attentive tu te maquilles le matin quand tu t'habilles d'un rien quand concentrée tu cuisines je ne me lasse pas de te regarder je te regarde je te regarde dans chacun de tes gestes quotidiens je te regarde dans l'ordinaire de nos journées je te regarde je ne cesse de te regarder étonné je ne me lasse pas de te regarder je te regarde je te regarde sourire éclater de rire je te regarde lumineuse je te regarde silencieuse perdue dans un ailleurs qui m'échappe je te regarde je te regarde je ne cesse de te regarder désarmé je te regarde je te regarde tendrement amoureusement méticuleusement longuement je ne me lasse pas de te regarder je te regarde je te regarde comme si c'était toujours la première fois je te regarde je te regarde je ne cesse de te regarder je te regarde me regarder je te regarde comme si c'était la dernière fois je ne cesse de te regarder bouleversé je te regarde je te regarde intimidé muet je ne cesse de te regarder pour ne pas oublier je te regarde je ne me lasse pas de te regarder je te regarde je te regarde je ne cesse de te regarder.

Song of the Day : "Where Those Who Fall Are Left Behind" by United Sounds Of Joy

Premier titre du prochain album "War Is A Force That Gives Us Meaning" de United Sounds Of Joy.

A suivre.

23.10.2017

Books : Four bedside books of the moment

Depuis plusieurs semaines, quatre livres sont les compagnons de ma table de chevet. Je les ouvre de temps à autre, picore ça et là. Des moments de plaisir comme seule, bien souvent, la poésie est capable de m'offrir.

Lire une page, savourer, ressentir, entendre la voix, se perdre dans les pensées provoquées, flotter comme en état d'apesanteur juste avant de s'endormir.

Quatre recueils de poèmes. Essentiels depuis des semaines.

littérature, poésie

 

"Birthday Letters" de Ted HUGUES, une traduction remarquable, dans la collection Poésie chez Gallimard.

littérature, poésie

"Ariel" de Sylvia PLATH, dans la collection Poésie chez Gallimard

 

littérature, poésie"Poésie" de Raymond CARVER, collection Points Poésie.

 

 

 

littérature, poésie"L'éclipse de lune de Davenport - Et autres poèmes" de Jim HARRISON, La petite vermillon, Editions La Table Ronde.

In the streets n° 33

IMAG0230.jpg

Photo by Play B., 2017.

Publié dans Echappées, In the streets | Tags : photo, photographie, photos |  Facebook | |

22.10.2017

EP of the Month : "Ciel bleu" by Barbarie Boxon

Quatre titres signent le retour de Barbarie Boxon.

Enfin.

Au chant, Barbara Malter-Terrada et Thierry Bodson marient toujours avec bonheur leurs voix.

Un régal. 

 

 

Publié dans EP of the Month, Music |  Facebook | |