Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31.03.2020

Song of the Day : "Orange Tree" by Hilary Woods

Chanson extraite de l'album "Birthmarks" à découvrir sur bandcamp.

 

30.03.2020

Album of the Month : "Grande est la maison" by Cabane

Alors que la neige tombe en cette fin de mois de mars, voici un album tout en délicatesse. Paru, il y a déjà quelques semaines, "Grande est la maison" délivre dix titres où flotte une douce mélancolie. Composé par Thomas Jean Henri, avec Sean O’Hagan aux arrangements des cordes, cet opus est l'occasion d'écouter deux invités, Bonnie « Prince » Billy et Kate Stables (This Is The Kit), qui, par leur interprétation, ne sont pas pour rien dans la magie enchanteresse de cet album.

A découvrir et à commander sur bandcamp.

 

29.03.2020

Song of the Day & EP of the Month : "Blue" & "Common Sense" by Viagra Boys

Je monte le volume, dès les premières notes, "Blue" des Viagra Boys s'empare de l'espace. Et cette voix ! Ah je veux aller en Suède me plonger dans ce rock terriblement addictif  ! Extrait du dernier EP "Common Sense" paru en 2020. 4 titres aussi bons les uns que les autres ! Un régal ! 

Leur premier album "Street Worms" paru en 2018 est aussi une pépite. Il n'y a qu'à écouter "Just Like You" pour découvrir que ces suédois ne se contentent pas de quelques trucs basiques. On découvrira dans cet opus des irruptions superbes de saxo, des lignes de basse obsédantes ! Non, le rock n'est pas mort, il est éclatant du côté du Nord !

 

28.03.2020

Songs of the Week :"Bien certain" & "Sans l'oublier" by Ezechiel Pailhès

Deux chansons extraites du prochain album d'Ezechiel Pailhès ce matin. Je me laisse porter par cette douce mélancolie, ces mélodies, ce chant au service de la musicalité des textes. Outre les chansons qu'il écrit, Ezechiel Pailhès met en musique les vers de William Shakespeare ("Bien certain"), Victor Hugo, Pablo Neruda et de la poétesse Marceline Desbordes-Valmore ("Sans l'oublier " entre autres). Cette dernière fut la pionnière du romantisme. Elle influença notamment Verlaine et fut la poétesse précurseuse de la poésie française moderne. 

"...nous sommes du même pays, Madame, du pays des larmes et de la misère." écrivait Honoré de Balzac.

Track of the Day : "Ariel 1000" by Romane Santarelli

Titre extrait de l'EP "Quadri", 2020.

25.03.2020

Song of the Week (2) : "The Day After That" by Matt Elliott

Les précédents albums de Matt Eliott étaient magnifiques et le prochain "Farewell To All We Know" promet de l'être encore à l'écoute de ce titre.

24.03.2020

Song of the Week : "Shine" by Yael Naim

Ce matin, pendant que ma princesse travaille à distance dans une autre pièce je me laisse porter par la voix magique de Yael Naim.

Par la fenêtre, je vois le ciel toujours aussi bleu. Les rues sont désertes. Sensation étrange que d'entendre ce chant se déployer dans ce calme apparent.

Chanson extraite du dernier album "nightsongs" paru récemment.

 

Publié dans Music, Song of the Week | Tags : musique, chanson, music, song, yael naim |  Facebook | |

23.03.2020

On my turntable this week (5) & Album of the Month(2) : "Luxe Misère" by Sages comme des sauvages

J'ai reçu le double LP "Luxe Misère" de Sages comme des sauvages quelques jours avant le confinement. Je ne l'avais pas encore ouvert. Après avoir travaillé à distance depuis ce matin, les deux galettes tournent sur la platine. P.... que ça fait du bien ! Ah ces deux-là m'avaient enthousiasmé lors de la sortie de leur premier opus "Largue la peau" . Je l'avais chroniqué à l'époque. Et puis, ils avaient accepté un entretien du temps où j'avais un peu de temps. En me "taclant" au passage sur l'emploi du terme "projet". Ils avaient bien raison !

Avec "Luxe Misère" tout est annoncé et, si la musique et le rythme sont fréquemment entraînants et ont des accents de joie, il convient de prêter une oreille aux textes qui sont bien plus graves que cela pourrait paraître. Je me souviens que mon directeur de mémoire de 3e cycle m'avait dit un jour pour que je rectifie le tir : "De la légèreté dans l'écriture ! Y compris dans l'écriture scientifique, vous pouvez être léger et sérieux !" C'était un passionné de littérature. Il considérait que celle-ci nous disait beaucoup sur notre monde. Bien plus que la science en de nombreux domaines. 

Avec c'est Comme des sauvages, c'est quelque chose de comparable qui m'enchante : une forme de fraîcheur et de légèreté.

Un double LP avec deux titres bonus à découvrir absolument. Vivement que j'ai l'occasion de pouvoir les écouter sur scène un jour !

Quelques-uns de mes titres préférés :

 

 

 

22.03.2020

Song of The Day : "Le Sud" by Nino Ferrer

J'ai laissé ma princesse dormir ce matin.

Quand, elle s'est éveillée, j'ai embrassé la peau au creux de son épaule. Elle était douce et chaude.

J'avais déjà fumé quatre cigarettes.

21.03.2020

Books, "A lire ou à relire" : "King Kong Théorie" by Virgine Despentes

J'avais essayé de lire plusieurs romans de Virginie Despentes. Je me méfiais aussi bien des critiques acerbes que des louanges, de l'écho rencontré dans les médias. Et puis, je crois que j'ai un problème avec les romanciers français, j'ai souvent du mal à accrocher. Pire même, j'apprécie bien souvent plus le style des traductions étrangères que le style de nos auteurs contemporains.

Je me souviens qu'une jeune femme brune rencontrée dans un café parisien à l'occasion d'un concert privé m'avait vanté "Vernon Subutex". J'avais eu du mal à achever le 1 et je n'ai même pas terminer le 2. Son premier roman ne m'avait guère enthousiasmé même si le sujet était des plus intéressants.

Bref, je ne comprenais pas pourquoi elle provoquait par ses ouvrages autant de bruit. Culte ou détestée, méprisée. Il faut se souvenir des propos d'Eric Naulleau à propos de cet ouvrage. Le citer serait lui faire un trop grand honneur. Dans quelques années qui se souviendra de ce personnage ? Que restera-t-il de lui dans l'histoire de la littérature ? Rien. 

Ce n'est pas le cas de cet essai qui, plus de 14 ans après sa sortie, garde toute sa force. Non seulement par son contenu mais aussi par son style. C'est peut-être dans cet essai que l'écriture de Despentes s'avère la plus interessante, apportant à l'intention théorique la puissance de ses mots, de ses phrases. Il y a un rythme, une voix qui vous emmène du début à la fin nous dérangeant parfois dans nos croyances, nous bousculant mais nous dévoilant les mises en scène de la féminité et de la masculinité.

Ce qui demeure à la fin de la lecture de cet essai, c'est que, par sa critique, il s'adresse à nous tous, femmes et hommes.

Indispensable.

littérature,virgine despentes

Song of The Day : "Hey Hey !" by Other Lives

Publié dans Music, Song of the Day | Tags : song, music, chanson, musique |  Facebook | |

20.03.2020

Song of the Day : "Hammer" by Sophie Jamieson

Titre extrait de l'EP hammer disponible sur Bandcamp. A découvrir.

19.03.2020

EP of The Month & Discovery : "Sauvagerie" by Pony del Sol

Tu erres sur la toile - faut bien s'occuper après avoir travaillé à distance - et puis tu cliques, une image, un titre d'album "Sauvagerie", tiens Pony Del Sol, de Suisse, allons écouter.

Et puis, parce que tu vois "Caresse", pourquoi pas en ce moment, caresse ça te tente, ça fait du bien.

Et alors là, tu craques, cette voix, ce timbre, ces notes égrenées, les arrangements, les paroles, l'univers, ça te prend les tripes, ça te donne envie de t'évader en Suisse, euh non, pas possible pour le moment.

Alors tu continues et tu le réécoutes. Addictif. Mieux que ces saletés de clopes que tu grilles jusqu'au bout en ce moment, à te brûler les doigts.

Et tu embrayes ensuite sur "Ville Magnifique" et les autres "Les arbres menteurs", ah celle-là, t'en pleurerais, mon gars tu te laisses aller, et puis "Ma maison", un exercice d'équilibre vocalement.

Comment j'ai pu passer à côté de cet opus sorti en 2019 ! Et la dame est vraiment de Suisse, de Fribourg apparemment. Je n'avais pas gardé un grand souvenir de la Suisse lors d'un voyage, bon c'est beau, les montagnes, les lacs mais je n'avais pas dû faire les bonnes rencontres. 

Par contre, sans citer toutes les artistes qui viennent de cette contrée, il y en a des qui m'enthousiasment ! Pour savoir, vous n'avez qu'à lire mes petits billets d'amateur musical  prétentieux, cela vous occupera ! 

A découvrir absolument ! L'album est en vente sur bandcamp.

Song of the Day : "Ladies For Babies" by Nadine Shah

On my turntable this week (4) & Album of the Month(1) :"Myopia" by Agnes Obel

Rien que pour s'évader, avoir le sentiment de flotter dans l'air, être un oiseau, sentir le vent, se laisser bercer par cette voix, ce chant et ces mélodies enveloppantes.

Rien que pour enlacer tendrement entre nos bras celle, celui, ceux que nous aimons.

Rien que pour cela et pour tout le reste.

LP, 2020, 10 titres.

My Favourite Songs : "Lay Lady Lay" by Bob Dylan

1969 :

J'entends cette chanson à la radio comme tant d'autres.

Mon père écoute très souvent la radio.

La télé n'a pas encore modifié les vies familiales.

Les repas sont des moments de partage.

Je suis écolier.

Ma mère m'a dit que je pouvais prendre des livres dans la bibliothèque : pas de livres pour la jeunesse chez nous.

Je dévore un livre de Colette ! Impensable à cet âge pourrait-on se dire.

Ma mère m'a déjà donné un recueil de poèmes de Prévert en livre de poche : Paroles, c'était le sien.

Je savais lire bien avant d'entrer à l'école. Je m'y ennuie profondément. Je suis déjà un élève perturbateur.

1969 : ma princesse pousse ses premiers cris.

 

 

17.03.2020

My Favourite Songs : "Norwegian Wood" by The Beatles

Parce que cette chanson est l'une de celles qui rythme le roman "La ballade de l'impossible" de Haruki Murakami,

Parce que cette chanson est une chanson des Beatles,

Parce que le sitar y fait sa première apparition,

Parce qu'il y a cette façon de chanter, ce timbre de Lennon,

Parce que cette chanson, je l'ai entendue à la radio, dans le noir, il y a déjà très longtemps, il y a plus de 40 ans,

Parce que c'est un moment de nostalgie,

Parce qu'elle là et toujours présente depuis plus d'un demi-siècle,

Parce que c'est comme cela, un point c'est tout, à quoi cela servirait d'en donner les raisons ?

 

Publié dans Music, My Favourite Songs, Oldies | Tags : music, song, musique, chanson |  Facebook | |

01.03.2020

Love Journey 30

photo,photographie

Photo by Play B., 2019.

 

Publié dans Love Journey, Photo | Tags : photo, photographie |  Facebook | |

Album of the Month : "Les identités remarquables" by TRISTEN

Le dernier album de TRISTEN, paru il y a déjà quelques semaines est, selon moi, celui qui est le plus abouti de tous, que cela soit au niveau des textes, du chant, des arrangements, des compositions.

Parmi mes titres préférés et dans des styles différents, la magnifique "Le pavillon noir " en duo avec Bénédicte, ou bien "Les bourgeons de fer" qui nous plonge dans une atmosphère qui me fait penser à celle de "Bruit noir". "Grande randonnée", "Contemplation II", "Je suis une île", "A la face du monde". On n'oubliera pas une reprise de "Voyage voyage" qui, au lieu de se contenter d'être une pâle reproduction, propose une version convaincante de ce titre.

Un album à découvrir sans hésiter.